Comment bien préparer son tour du monde

Quant-on s’embarque dans un tel projet, il est préférable de bien le préparer ! 

La première des choses à faire : économiser !

Hé oui, partir voyager, ça coûte cher ! Il faut penser à différents budgets.

Différents types de budgets :

1. La nournourritureriture :

Nous avons compté 7,5 €/pers/jour. En se rendant bien compte que les pays dans lesquelles nous nous rendons sont pour la plupart des pays pauvres.. Et donc en consommant local (hors hôtel) les prix sont bien plus attractifs qu’en Europe !

2. Le logement :

Si comme nous, vous avez l’envie et la curiosité de dormir chez l’habitant, votre logement ne vous coûtera pas grand chose. Mais n’oubliez pas que c’est presque impossible dans les grandes villes et impossible dans certain pays.

choisir-tente-camper

L’idéal est le camping sauvage. Un belle endroit, tranquille, loin de la civilisation, quoi de mieux ? Attention à ne jamais laisser de traces de votre passage, vous êtes un voyageur, pas un pollueur ! Si vous préférez dormir dans une chambre d’hôtel ou que vous n’en avez tout simplement pas le choix, il faudra prévoir un budget assez conséquent. Pour les prix des chambres, ils varient suivant les pays que vous désirez visiter. Actuellement, je peux vous dire que pour la Tanzanie, il faut compter minimum 20 € pour une chambre bas de gamme (dans les hôtels bas de gamme évidement), et minimum 4€/pers. pour planter sa tente dans l’enceinte d’un hôtel.

Les différents coûts (logement, transport, visites, etc..) seront détaillés dans les rubriques « infos pratiques » et « visites » de chaque pays.

Pour ceux qui veulent voyager pas trop cher, il existe deux bons sites web :

www.airbnb.com  et  http://www.couchsurfing.com

3. Le transport :stop

Si vous êtes un véritable aventurier, faire du stop sera la meilleure des choses à faire pour se déplacer sans dépenser un centime. Mais attention, tout comme le logement chez l’habitant, il est impossible dans certain pays (trop dangereux également).

Les moyens de transports sont différents selon les pays dans lesquelles vous vous trouvez et leurs prix également ! Au fur et à mesure de notre avancé, vous pourrez trouver des informations sur le budget à prévoir pour se déplacer dans les pays que nous visiterons.

4. Le matériel :

Pour le matériel, il ne faut pas regarder au prix.. mais au poids. Car chaque gramme compte.

Il y a 3 choses sur lesquelles il est primordial d’avoir des matériaux de qualité :

4.1. Le sac à dos :

Il se choisi sac a dospar rapport à la morphologie de chaque personne. Une personne de 1,80 m pesant 75 Kg ne portera pas la même poids qu’une personne d’1,65 pesant 55 Kg. Ces données sont les nôtres, et pour que vous ayez une idée plus précise, je porte un sac d’une contenance de 60 + 15 l. pesant environ 18 Kg, et Laurie un sac de 55 + 15 l.  pesant environ 13 Kg. N’hésitez pas à aller chercher conseil auprès de professionnels dans les magasins spécialisés, ils sont là pour ça !

Lors de l’achat de votre sac, veillez à ce qu’il y ai des poches « cachées » à l’intérieur de votre sac pour y mettre votre ordinateur ou votre porte monnaie par exemple.

N’oubliez pas d’acheter quelques cadenas, pour le sécuriser au mieux et éviter de vous faire voler (il arrive que des vols se produisent avant la mise en soute dans les aéroports ou dans les soutes des autocars, pour ne citer que quelques exemples..).

4.2. Les chaussures :

Au départ, on avait acheté des LOWA Rénégade (120€/pers.), mais après avoir testé une première fois notre matériel, on s’est rendu compte que les chaussures étaient trop lourdes et surtout trop chaudes. On avait les pieds en feu !

Le soucis, c’est que les chaussures seront choisis en fonction de ce que vous allez faire (promenade, treck, rando, sport, ville, etc..) et nous.. nous allons faire un peu de tout. Ce qui nous a amené à choisir des chaussures pas trop lourdes, en tissus (plus respirant) et adaptés à la randonné.

La grande gagnante fût la chaussure courte en tissus « Aigle ». 

chaussure aigle.jpg

De toute façon, ne croyez pas rester 2 ans avec les mêmes chaussures, il faudra les changer à un moment ou à un autre du voyage.

Une bonne paire de sandale ou de tong vous seront bien utile également.

4.3. La tente :

A la base, on avait acheté la tente Himalaya 4000, tente 2 personnes, légère, et pas trop cher. Mais encore une fois, au moment de tester le matériel, on s’est rendu compte que la tente était trop petite (2 pers., et nos 2 énormes sacs ??) et qu’elle n’était vraiment pas agréable (le  matin, la condensation engendrée pendant la nuit nous retombait dessus..). D’où l’importance de bien tester votre matériel avant de partir !! Du coup, il a fallu trouver une tente 3 pers., 4 saisons et la plus légère possible. Et surprise, introuvable sur les sites les plus populaires ! En discutant sur des forums, on nous a conseillé d’aller chez « Tarptent », une société Canadienne spécialisé dans les tentes, et grâce à eux, on a trouvé ce qu’on cherchait. Sauvé !

http://www.tarptent.com

5. Votre sécurité :

Je sais ce que vous allez me dire : « Vas à Bruxelles, et tu as autant de chance d’avoir des problèmes d’agressions, viols et vols que n’importe où dans le monde ». Et c’est vrai, mais partir aussi loin sans prendre un minimum ses précautions, c’est de l’inconscience. 

5.1. Une bonne assurance :

Vous ne le saveassurancez peut-être pas, mais vous bénéficiez d’une assurance voyage via votre carte bancaire, votre assurance hospitalisation et de votre assurance familiale. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas complètes. J’entends par là qu’elles vous couvre au minimum, et ne fonctionne pas dans le monde entier (à vous de vous référer auprès de vos différents organismes pour en connaître les closes exactes).

Il y a également des assurances prévues pour les voyageurs de longue durée qui voyages dans le monde entier. Naturellement, elles sont plus chères. Et attention si vous voyagez plus d’une année, elles ne sont pas toujours renouvelables.. Vous pourrez trouver un tableau comparatif de ses différentes assurances à la page prévu à cette effet.

Nous, nous avons choisi la sécurité, l’assurance CHAPKA aventure, car elle était pour nous la plus adéquate à notre projet.

http://www.chapka.com

5.2. Une balise satellite :

balise spot

Pratique pour rassurer votre famille et ami(e)s les plus proches et leurs donner votre position précise localisée par satellite. 

A ne pas négliger, ça pourra peut-être vous sauver la vie !

Attention que cette balise ne fonctionne qu’à l’extérieur (ne fonctionne pas dans un sac ou dans un bâtiment car le signal satellite ne passera pas). 

Pour son coût, il faut compter environ 150€ pour une neuve (nous avons su en trouver une chez le fabricant à moitié prix pour un appareil d’occasion !). Ensuite vous devrez souscrire un abonnement d’environ 130€/an.

5.3. Les vaccins :

Pour notre itinéraire, les vaccins fortement conseillés sont :

  • Fièvre jaune ;

  • Hépatite A et B ;

  • Tétanos ;

  • Typhoïde ;

  • Encéphalite japonaise ;

  • Anti-paludisme (en comprimé) ;

Par acquit de conscience, nous nous sommes également fait vacciner contre la rage, il vaut mieux prévenir que guérir !

Une petite trousse de secours, quelques médicaments basiques et un kit intraveineuse (indispensable dans les pays pauvres, en cas d’accident. Cela vous évitera tout risque d’être infecté par des maladies tel que le VIH) sont à prévoir pour un voyage de si longue durée.

itinéraire6. L’itinéraire :

Pour notre TDM, nous voulions tout simplement découvrir les quatre autres continents. L’Afrique, l’Asie, l’Océanie et l’Amérique.

Pourquoi dans se sens ? C’est très simple, nous nous sommes basé par rapport à la météo. Vu le temps de notre merveilleuse Belgique, nous avions besoin de soleil, d’énormément de soleil ! Et comme les vols pour l’Afrique étaient moins cher qu’en Asie, on s’est renseignés de savoir quelle était la meilleure période pour la Tanzanie. Et ainsi de suite..

7. Le coût des billets d’avions :

Logiquement, pour un TDM, on fait ce fameux tour, et l’on revient à notre point de départ (Il y a d’ailleurs des compagnies aériennes qui propose des billets d’avion TDM), mais nous, ce n’est pas notre cas !

Nous avons donc fait une simulation sur le net afin de définir ce budget. Et comme nous nous en doutions, il fût pour le moins, imposant. Nous avons donc monté la barre au maximum, et avons compté 6.000,- € de billet d’avion.

8. Les loisirs :

Vous ne pensez tout de même pas passer 18 mois à l’étranger sans dépenser un sou pour vous faire plaisir ?!

Si, comme nous, vous ne voulez rien rater de votre périple, un budget est donc nécessaires pour ses « amusements » (en parant du principe que les plus belles choses à voir sont touristiques, et donc en général payantes).

Nous l’avons défini à 10.000,- € minimum, l’avenir nous dira si nous avons été naïf sur ce point ou non !

Une réflexion sur “Comment bien préparer son tour du monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s