Méditation Vipassana

13 jours pour apprendre la méditation

Durant notre périple en Thaïlande, nous avons décidé de consacrer quelques jours à cette pratique.

La méditation Vipassana, oui, mais c’est quoi ?

C’est l’une des techniques de méditation les plus anciennes de l’Inde. Perdue pendant longtemps pour l’humanité, elle fût redécouverte, il y a plus de 2500 ans, par Gautama le Bouddha. Vipassana veut dire « voir les choses telle qu’elles sont en réalité » : c’est le processus d’autopurification par l’observation de soi. On commence par observer la respiration normale et naturelle afin de concentrer l’esprit. Une fois l’attention aiguisée, on procède à l’observation de la nature changeante du corps et de l’esprit, faisant ainsi l’expérience des véritées universelles de l’impermanence, de la souffrance et du non-contrôle.

Il y a 3 exercices à pratiquer :

  1. La prosternation attentive ;

  2. La méditation marchée en 6 temps ;

    Les mouvements de la marche sont décomposés en 6 temps: talon (lever juste le talon), lever, avancer, baisser, toucher (toucher le sol avec la pointe du pied) et poser. Bien laisser un temps d’arrêt entre chaque mouvement.
     
  3. La méditation assise ;

    p1070377Vous devez vous concentrer sur votre respiration en citant les mouvements, on vous donne également 28 points de votre corps à toucher mentalement ce qui donne: monter (inspirer), descendre (expirer), s’asseoir (inspirer), toucher (expirer) et recommencer à nouveau ce cycle.

C’est également huit préceptes à respecter :

  • Ne pas tuer tout être vivant ;
  • Ne pas voler ou prendre ce qui ne vous a pas été donné ;
  • Ne pas avoir de comportement impur ou toute sorte d’activité sexuelle ;
  • Ne pas être faux, sévère, grossier, nuisible ou de parole inutile ;
  • Ne pas consommer d’alcool, d’intoxiquant ou de drogue ;
  • Ne pas manger après 12h ;
  • Ne pas chanter, danser, jouer, se parfumer, se maquiller, porter des bijoux et toutes sortes d’ornements ;
  • Ne pas utiliser un grand et luxueux siège ou lit ;

En plus de ces préceptes, il y a également d’autres règles a retenir. En voici quelques unes :

  • Ne pas avoir de contact physique avec les autres (faire la bise, une poignée de main, etc..) ;
  • Même si vous êtes fatigué, ne pas dormir l’après-midi ;
  • Ne pas dormir plus de 6h par jour ;
  • Ne pas lire, écrire (toutes activités de loisir est à bannir durant la retraite) ;

Pour les repas, les horaires sont strictes. Le premier repas est à 6h et le second à 11h.
Ensuite, interdiction d’avaler quoique ce soit de solide jusqu’au lendemain matin (mis à part des glaces et du chocolat, sans morceau s’il vous plaît !).

Maintenant, nos impressions..

Au début, tu trouves ça désagréable, tu te crois débarqué dans un asile psychiatrique.. Personne ne se parle, tout le monde est vêtu de blanc, tête baissée, se déplaçant avec une certaine lenteur visible dans chaque mouvement.

Dur de se mettre dans l’ambiance, sûrement parce qu’en arrivant en couple, c’est plus difficile de ne pas se soucier l’un de l’autre. Et par conséquence, de ne pas se parler.

Après le septième jour, on commence à suivre le mouvement. On pense toujours que les pensionnaires sont un peu fous et les professeurs pas des plus sympathiques. Mais le huitième jour, une fois qu’on doit rester dans notre piaule de 8m² et qu’on a plus d’autre choix que de véritablement méditer parce qu’on ne peut plus en sortir (seulement pour aller manger) on commence à comprendre. Car, dès le neuvième jour, on nous demande de ne plus dormir durant 72h de suite… c’est à ce moment là que la méditation prend toute sa forme.

Ce n’est pas seulement se concentrer sur la respiration comme d’autres sortes de méditations traditionnelles, ici on fait la prosternation attentive, on médite en marchant (la méditation marchée en 6 temps) et seulement après on médite assis. Une formule bien habile qui sait à tous les coups vous transporter. Vous mettant parfois dans des moments de démence, d’euphorie, de paranoïa, de bien être mais le plus souvent de mal être. Car c’est bien ça toute sa force, faire ressortir tout le mal en soi et apprendre à mieux gérer ses émotions. Mais pour se faire, il faut d’abord les ressentir.

Les interdictions, appelées plus joliment les préceptes du centre qu’il faut respecter, ne sont pas là par hasard. Tout est fait pour que vous ne pensiez à rien d’autre qu’à vous même. A force de méditer, vous revoyez toutes les étapes de votre vie depuis votre douce enfance. On a tous vécu des choses marquantes qui a inconsciemment installé de la colère en nous. Et tous ces événements, vous allez les voir d’une autre façon, sous un autre angle. Vous remettant considérablement en question et vous changeant à jamais.

Car voir les choses différemment vous donnent inéluctablement une autre façon de penser. Celle-ci vous guide dans votre vie, dans vos choix, dans vos décisions, alors si vous la changez, vous changez fatalement votre façon d’être et votre façon de réagir dans certaines situations. Et c’est là tous les biens faits du concept.

Vous me direz qu’après 72h sans fermer l’œil, on se sent épuisé, mais pas du tout. Notre corps reçoit assez d’énergie que pour se sentir en forme et continuer l’expérience jusqu’au bout. Inexplicable mais bien réel… Ça doit être ça, toute la magie de Vipassana !

P1070408.JPG


Petite interview de notre professeur Mr. Hamad Mohamed (un belge) :

  • Comment en êtes-vous arrivé à devenir professeur dans ce centre ?

    En 2008, j’ai voyagé en Inde et j’ai testé la méditation Vipassana du professeur Goenka, mais elle ne me convenait pas. Et puis en 2010, en voyageant en Thaïlande, j’ai découvert la méditation Vipassana d’une autre façon lors d’une retraite de 18 jours. Ce type de méditation me convenait parfaitement. Chaque année depuis, j’y venais passer une retraite. Et en 2013, le directeur du centre m’a proposé de devenir professeur.
  • A quelle fréquence journalière pratiquez-vous la méditation ?

    J’essaie de la pratiquer une à deux heures par jour. Mais depuis que j’ai mes enfants, c’est un peu plus difficile.
  • Pratiquez-vous d’autre type de méditation ?

    Non. Vous devez essayer plusieurs types de méditation, et lorsqu’on trouve celle qui nous convient, il est préférable de s’y tenir. Mélanger plusieurs types de méditation peut embrouiller l’esprit.
  • Qu’est ce que la méditation vous a apporté ?

    Avant, j’avais beaucoup de souffrance. Je sortais presque tous les week-end, je consommais de l’alcool et de la drogue. Depuis la pratique de cette méditation, ça a changé ma vie, ma façon de penser. Maintenant je bois modérément et je ne consomme plus de drogue.
  • Quels conseils pouvez-vous donner aux futurs candidats ?

    Cette méditation a changé beaucoup de choses dans la vie des gens qui viennent ici. Normalement, la retraite dure 21 jours, mais même en peu de temps, entre 2 et 3 semaines, ça peut changer toute votre vie.

contact-centre

Une réflexion sur “Méditation Vipassana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s